Boulettes d’amarante

Boulettes d’amarante
February 28, 2021

Le blé des Incas, petite graine à valeur nutritive exceptionnelle, nous laisse parfois un peu perplexe lorsqu’il s’agit de la cuisiner.

Cependant les petites graines anciennes comme l’amarante, le fonio et le sarrasin sont bien plus intéressantes sur plein de plans que le riz blanc et les pâtes. Elles sont riches en fibres et en minéraux, et elles favorisent un bon transit et un bon équilibre acido-basique. Il faut juste quelques idées de préparation.

Les graines d’amarante se collent lorsqu’on les fait cuire, alors elles se prêtent bien à la préparation de galettes, de boulettes et même de gâteaux.

En été j’aime faire ces boulettes avec du poivron rouge et des tomates séchées. Mais nous sommes en hiver alors aujourd’hui c’est épinards et carottes.

Elles constituent un ajout très réconfortant à un buddha bowl de crudités, et un ingrédient de lunchbox très pratique !

Ingrédients

150g d’amarante, trempée une nuit

100g de quinoa, trempé une nuit

50g de poudre d’amandes

2 oignons jaunes en petits dés

Une carotte râpée

40g de pousses d’épinards hâchées

Une cuillère à café de graines de coriandre

1/2 c à c de graines de cumin

1 c à c de curry

Une pincée de sel rose de l’Himalaya

1 c à s de levure de bière

2 c à s de paillettes d’algues nori

1.

Égoutter les graines d’amarante et les cuire doucement dans 240ml d’eau pure, jusqu’à absorption de toute l’eau. De même avec le quinoa, dans deux fois son volume d’eau.

2.

Faire griller les graines de cumin et coriandre dans une poêle chaude sans huile jusqu’à ce que les graines de coriandre commencent à sautiller dans la poêle, puis les écraser grossièrement dans un mortier.

3.

Faire caraméliser les oignons à la poêle. En milieu de cuisson ajouter la carotte râpée. En fin de cuisson ajouter les épinards hâchés, juste une minute.

4.

Mélanger tous les ingrédients ensemble et former des boulettes. Vous pouvez les rouler dans de la farine de coco, elles seront moins collantes.

Share This